Menu

Comment choisir le meilleur scanner

Automotive diagnostic scanner

 

Comment choisir le meilleur scanner de diagnostic

  • Ne vous laissez pas impressionner par un nombre de véhicules (il peut cacher une boîte vide …)
  • Ni par un aperçu de références calculateurs.
  • Mais demandez la liste des systèmes opérationnels (p.e. Injection MP 5.2 chez Peugeot, Bosch EDC16C3 (common rail), LUCAS EPIC (contrôle diesel), Siemens SID (Common rail etc.)

 

Seulement le nombre de systèmes détermine la quantité possible de communications avec les calculateurs.

Dans le langage technique de diagnostic on parle de protocoles de dialogues et sa quantité confirme l’universalité, la puissance et les possibilités de l’appareil.
En ce qui concerne l’actualisation annuelle du logiciel ce n’est pas le nombre des mises à jour qui est important mais surtout l’addition du nombre de systèmes opérationnels.
Un scanner diagnostic sert à dialoguer avec les calculateurs mais il y a peu d’appareils qui ont aussi accès aux systèmes de confort et aux systèmes parentes comme p.e.:

Verrouillage centralisé
Surveillance habitacle
Audio, téléphone et navigation
Eclairage Xenon
Modules de confort BSI, KBM, BCM
Ecrans d’informations multiples
Suspension d’air
Contrôle de pneumatique
Cruise contrôle
Modules des feux

Direction assistée
Aide au stationnement
Essuie-glaces/lave-glaces
Actuateur de pluie
Sièges électriques
Toit ouvrant
Contact électronique
CAN (bus de données)Réseau multiplexage véhicule
Etc., etc.


Ensuite il est important de savoir si le scanner est équipé pour dialoguer avec les calculateurs des véhicules sans prise de diagnostic EOBD et quel est le prix supplémentaire pour cette option.

 

Finalement, demandez si les mises à jour sont obligatoires pour le foncionnement de l'outil.

 

Top